• Mélissa Parain

DIGESTION : COMMENT SOULAGER UN MAL DE VENTRE ?


Hello les petits chou’,


Dans mon dernier article spécial naturopathie, je vous expliquais en détail la digestion et je vous donnais des conseils pour EVITER les maux de ventre. La vérité est que nous ne pouvons pas toujours être parfaits. Car oui, il est normal et même nécessaire de parfois briser quelques règles. Il en est de notre équilibre physique, mental et émotionnel. Après des années sans manger de viennoiseries, je ne peux aujourd’hui plus en manger, par exemple, un pain aux raisins sans avoir des crampes au ventre toute la journée, c’est quand même bien triste... Et parce que rien ne vaut un bon burger entre amis après une soirée un peu alcoolisée, je souhaite aujourd’hui vous donner quelques conseils pour SOULAGER rapidement et efficacement des maux de ventre.



L’INTERROGATION


Tout d’abord, il est important de comprendre son mal de ventre afin d’en connaitre la cause et ainsi éviter les récidives. Pour cela vous devez être conscient de la place de vos organes dans votre corps.

- Le foie est à droite juste en dessous du sein.

- L’estomac à gauche en dessous du sein.

- Autour du nombril en boule, vous avez l’intestin grêle.

- Et tout autour, comme pour protéger l’intestin grêle, le colon forme une maison sans socle partant de la hanche droite, aux côtes droites, aux côtes gauches, puis à la hanche gauche.


Ainsi, lorsque vous avez mal au ventre, tenter de déterminer l’endroit précisément de ce mal afin de connaitre l’organe en difficulté.

Rappelez-vous que la digestion se fait sur 24 h. Les aliments vont rester entre 4 à 7 h dans votre estomac. Ainsi, si vous avez mal dans le bas du ventre juste après avoir mangé, cela ne peut pas être lié à un des aliments que vous avez ingéré.

Il est intéressant également de noter ce que vous avez mangé afin de comprendre si ce mal de ventre est lié à un aliment que vous avez eu du mal à digérer ou alors à une association trop lourde pour vous.



LA RESPIRATION


Tout d’abord respirer. Souvent vous avez mal au ventre car vous culpabilisez d’avoir mangé quelque chose qui va vous peser !


Il est, en effet, scientifiquement prouvé que notre ventre est notre deuxième cerveau car il contient 200 millions de neurones qui communiquent avec ceux du cerveau. Notre ventre et notre tête sont intimement liés.


Il ne sert à rien de culpabiliser. Vaut mieux que vous mangiez un Kinder Buenos que 50 amandes pour compenser. Vous pouvez manger ce que vous voulez et le digérer bien à partir du moment où vous le manger en pleine conscience et en mâchant.


Par ailleurs, en respirant à plein poumon, vous allez réaliser un mouvement de compression et de décompression des côtes sur l’estomac favorisant la digestion mécanique.



LA BOUILLOTTE DE MAMIE


Le foie est un organe clé dans la digestion. Il sécrète de la bile permettant notamment de digérer les lipides. Le foie aime le chaud. Il fonctionne idéalement à une température entre 39 et 40°. Ainsi en lui apportant de la chaleur, il travaille mieux et vous digérez mieux.

Déposez une bouillotte chaude entre 20 à 30 minutes après le repas est idéal pour faciliter la digestion d’un repas un peu trop gras.



LES TISANES SUPER PUISSANTES


De nombreuses tisanes existent pour stimuler la digestion.

Ma préférée est la Mélisse pour les crampes d’estomac. Elle calme en effet les spasmes nerveux de l’estomac mais aussi du colon. Elle agit sur les ballonnements, flatulences et stimule en douceur le processus digestif.

Le romarin est également intéressant en cas de constipation. Hepatoprotecteur, il protège en effet le foie. Vous pouvez aussi utiliser la Réglisse au goût plus sucré mais attention aux personnes en hypertension.

Le thym est aussi régulièrement recommandé pour faciliter la digestion et limiter les sensations de lourdeur après un repas copieux. Bonus ? Antiviral, il protège aussi des infections de l’époque et stimule les voies respiratoires.

Le gingembre stimule la sécrétion des sucs digestifs et des différentes enzymes facilitant la digestion.



L’HUILE ESSENTIELLE DE CITRON


Pour faciliter la digestion l’huile essentielle de citron est également intéressante. Prenez dans une cuillère à café, huile d’olive, du miel, une goute d’huile essentielle de citron (attention pas plus, une goute peut tout changer) après un repas lourd. Elle purifie le système digestif et calme les douleurs d’intestin et d’estomac. Son plus : elle draine le foie.

Attention, si vous souffrez de pathologie touchant le foie ou que vous êtes en enceinte, on évite !



LE MASSAGE DE VENTRE


Souvent nous avons mal au ventre, mais nous ne touchons même pas cette zone. Pourtant, quand une personne de votre entourage va mal, votre premier réflexe est bien de la prendre dans vos bras. Votre ventre c’est pareil. Vous le sur-stimulez avec une alimentation intense et vous le critiquez constamment. Pourtant, il est essentiel à votre santé et bien-être. Il est donc si important de lui apporter un peu d’amour et de douceur.


En cas de constipation, vous pouvez vous massez le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre en appuyant en appuyant bien sur au moins 5 cm avec un peu d’huile essentielle de Basilic Tropical diluée, dans de l’huile végétale.

En cas de diarrhée, vous pouvez faire la même chose mais dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.


Pour finir, en cas de crampe ou de brûlure au niveau de l’estomac, appuyer vos doigts au niveau du plexus solaire sur 5 cm puis en continuant à appuyer remontez vos doigts vers le haut.



LES TORSIONS


Une petite séance de yoga éloignée de votre précédent repas d’au moins 1 h à base de torsions et d’abdominaux stimulera la digestion mécanique et vous soulagera rapidement.



LE PSYLIUM BLOND


Le psyllium est l’enveloppe de la graine du plantain des Indes qui contient une forte teneur en mucilage à ne pas confondre avec le psyllium brun. Il est l’un des principaux remèdes de l’intestin :

  • Il améliore le péristaltisme, à savoir la contraction autonome des muscles digestifs lors de la digestion.

  • Il régule aussi bien la diarrhée que la constipation.

  • Il réduit les flatulences, odeurs, et ballonnement.

  • Il développe une flore bénéfique et immunité naturelle.

  • Il nettoie les parois de l’intestin en absorbant les substances toxiques.

  • Il réduit l’acidité du corps.

  • Il améliore les pathologies du gros intestin : fissures, hémorroïdes, diverticules, côlon irritable, rectocolites, maladies inflammatoires, ulcère.

  • Il régule l’appétit avec le mucilage qui forme un gel coupe-faim dans l’estomac

  • Il diminue l’index glycémique du repas

  • Il capte les graisses en les empêchant ainsi de passer dans le sang.


Comment ça marche ? Les mucilages sont des substances végétales capables d’absorber jusqu’à 8 fois leur volume en eau. Ils retiennent l’eau des aliments digérés, ramollissent les selles dures et rendent les selles liquides plus consistantes en transformant l’eau des selles en gel.


Le psyllium est autorisé pour les femmes enceintes et les enfants âgés de 12 ans. Son plus ? Il ne contient pas de gluten.


Le psyllium se consomme liquide mélangé avec une grande quantité d’eau en cas de constipation ou avec peu d’eau en cas de diarrhée. Il est recommandé d’augmenter les doses progressivement.

Commencez par 1 cuillère à café mélangée à de l’eau, un jus de fruit ou boisson végétale (lait d’amande, noisette) à consommer instantanément pendant 3 jours (le soir au coucher de préférence). Puis passez à 2 cuillères à café pendant les 3 jours suivants et ensuite 3 cuillères à café par jour.



LES FUTURS REPAS


Normalement, si on n’a pas faim, on ne mange pas. Maintenant, je sais que cela peut être difficile surtout en France où le repas est avant tout un moment convivial. Toutefois, tentez de manger quelque chose de facile à digérer.


Privilégiez :

  • Les légumes verts (haricot, asperge, artichaut, avocat)

  • Les aliments fermentés riches en probiotiques (choucroute),

  • Les graines germées sources d’enzymes digestives,

  • Les épices et les herbes aromatiques stimulant la digestion.

Si vous pouvez faire une mono-diète, cela met au repos votre système digestif.


K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

Cet article vous plait ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram et Facebook !

@donotforgettokiss

#KISSOFEVERYDAY

9 vues