• Mélissa Parain

L’AGENTE MELATONINE EN CHARGE DE NOS PETITES NUITS



Hello les petits chou’,


ALERTE ! Notre précieux sommeil a été dérobé. La faille dans le système ? Notre horloge biologique totalement défectueuse qui ne différencie plus le jour et la nuit. Le voleur ? L'éblouissant éclairage artificiel. L’ampoule serait à la tête de ce nouveau gang. Ordinateurs, portables, lampes, télévisions... envahissent notre environnement. Notre horloge biologique trompée pense alors qu’elle fait face au jour alors que le roi soleil s’est déjà couché. Résultat : Nous avons du mal à nous endormir.



L’AGENTE MELATONINE RETROUVE NOTRE SOMMEIL PERDU


Dès notre endormissement et durant toute la nuit, l’agente mélatonine est de garde. Au petit matin : son acolyte, le cortisol prend doucement la relève pour stimuler notre éveil et notre attention.


La mélatonine répond aux ordres de l’horloge biologique et de la lumière. En moyenne, elle est active entre 22h et 7h du matin. Ces horaires évoluent en fonction de notre mode de vie. Par exemple, si vous êtes une lève tôt, la mélatonine démarre plus tôt (vers 20 h/21 h) pour finir également plus tôt, avec un pic d’activité vers 2h du matin. En revanche, si vous êtes une fan des grasses matinées, la mélatonine agit plus tard avec un pic vers 5h du matin.

La mélatonine n’allonge pas le sommeil, mais elle règle votre horloge biologique et favorise une nuit sereine et profonde. Elle limite également l’impact du décalage horaire et aide à l’endormissement.



COMMENT BOOSTER SA PRODUCTION ?


Tentez tout d'abord de stimuler naturellement sa formation. Pour cela :

  • Couper tous les écrans lumineux le soir avant d’aller vous coucher. La lumière inhibe en effet sa production.

  • Tentez d’écouter également votre corps, quand la fatigue se fait sentir ne luttez pas contre, allez-vous coucher. Dans le cas contraire, la mélatonine se sentira rejetée et finira par vous bouder. Elle est susceptible la petite.

  • Pensez également aux aliments riches en mélatonine tels que le lait, les noix ou encore la banane à consommer au gouter (entre 16 h et 18 h) pour faciliter l’endormissement.​


Si tout cela ne vous aide pas à retrouver le sommeil, la mélatonine existe en complément. Prenez-en à petite dose pour commencer : 0,5mg à 1mg un quart d’heure avant de vous coucher.

ATTENTION en cas de surcharge, elle ne verra pas l’heure et empêchera le cortisol de reprendre son activité pouvant rendre le réveil difficile avec des sensations de somnolence durant la journée.


Prenez soin de vous.


K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

Cet article vous plait ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram, Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

#KISSOFEVERYDAY

12 vues