• Mélissa Parain

MÉDITATION : RIEN À FAIRE RIEN A RÉUSSIR


Hello les petits chou’,


Si la méditation m’a bien appris quelque chose, c’est à être plus tolérance envers moi-même. Il est vrai que j’ai toujours été particulièrement exigeante avec les autres mais surtout avec moi. Un échec est un scandale que je clame haut et fort. En revanche, lorsqu’il s’agit de célébrer une victoire, je me fais petite. Je peux toujours faire mieux. Bref, je suis le cliché même de la fille perfectionniste. La méditation m’a permis de lâcher prise sur cet idéal que personne n’attend.


Par ailleurs, je n’arrête jamais. Peur de ne pas profiter des richesses de la vie, je ne dis jamais non à une nouvelle aventure. J’aime mener 10 vies à la fois. Et, parfois j’oublie de prendre soin de moi.


Rien à faire, rien à réussir, voici la philosophie simple de la méditation. Je n’ai qu’à prendre soin de moi. Et même si mes pensées parasitent mon esprit, cela n’a pas de conséquence. J’en avais besoin. L’importance réside dans le simple fait de s’être assis ici et maintenant pour prendre un instant rien que pour soi.



NE RIEN FAIRE POUR REAPPRENDRE A VIVRE


Nous avons complètement perdu l’habitude de ne rien faire. Nous sommes mêmes angoissés par cette idée. Si nous ne faisons rien, il ne se passe rien. Un vide nous remplit, nous ne nous sentons plus vivant. Nous pensons à tord que ne rien faire signifie renoncer à sa vie.


La méditation permet au contraire de redécouvrir la vie. Sous son bouillonnement, nous ne la contemplons plus. En méditant, nous prenons un instant pour l’apprécier réellement. Telle une ascension, il est important de s’arrêter de temps en temps pour apprécier le paysage.

Nous portons notre attention sur le moment présent et sans jugement. Nous prenons alors du recul sur la situation et nous nous autorisons à ressentir.

Ne rien faire, est un processus actif. Nous faisons délibérément le choix d’être présent.



NE RIEN REUSSIR POUR LUTTER CONTRE LA DICTATURE DE LA RENTABILITE


Nous passons nos journées à courir partout. S’arrêter est perçu comme inutile et une perte de temps. Nous sommes obsédés par l’efficacité et la rentabilité. Agissant en permanence sous ces pressions, nous sommes contraints à toujours faire mieux jusqu’à attendre l’épuisement. Résultat : nous étouffons. Le burn-out qui touche nos sociétés actuelles en est la preuve. A vouloir trop en faire nous nous effondrons.


En méditant, nous arrêtons de contrôler notre vie. Nous n’avons aucune attente ou objectif sur ce qui va se passer. Il n’y a rien à échouer, rien à réussir. Personne n’attend quelque chose de nous, même pas nous-même. Nous sommes entièrement présent sans aucune pression. Nous mettons notre esprit en repos le temps de quelques minutes. Nous pouvous souffler.


La méditation, autorise l’imperfection pour laisser place à l’ambition. Nous acceptons nos failles et nos imperfections. Nous faisons simplement de notre mieux à partir de qui nous sommes et de la réalité que nous avons devant nous.


Prenez soin de vous,


K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

Cet article vous plait ?

Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram, Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

#KISSOFEVERYDAY

14 vues