COLOMBIE 15 JOURS - PART 2 : SANTA MARTA & SES ALENTOURS

February 24, 2019

 

Hello les petits chou',  

 

De retour de nos 3 jours dans le désert de Guajira, nous nous apprêtons à longer la côte nord de la Colombie à la rencontre de ses plages désertiques, de sa musique latine et de sa flore majestueuse.

 

 

DAY 6 – RETOUR A LA CIVILISATION

 

Nous nous réveillons dans notre magnifique hôtel Casa Coraje à Palomino. Nous sommes une nouvelle fois seules au monde. Nous dégustons un super petit déjeuner face à la mer. Le paradis !

 

 

L’hôtel met à disposition des tapis de yoga. J’en profite donc pour faire une petite heure d’entraînement sur la terrasse au bruit des vagues avec vue sur la mer. Je ne pouvais pas rêver d’un meilleur endroit pour le yoga.

 

Nous quittons l’hôtel vers 14 h 30 après avoir bien bronzé au soleil, peut-être un peu trop même…

 

Nous remontons le chemin qui nous amène sur la route principale de la ville pour retrouver la station de bus situé à Mingueo qui nous transporte à Santa Marta. Le trajet dure 1 h 30 et nous coûte 10 000 COP chacune.

 

Nous arrivons au cœur de Santa Marta dans un marché des plus dynamiques. Premier constat : tous les motards portent des casques, un grand changement par rapport à Riohacha. Les rues sont dynamiques et remplies de monde.

 

Nous posons nos affaires dans notre auberge Masaya.

 

 

Nous profitons, du jour encore pour découvrir la ville. Nous découvrons de jolies maisons colorées notamment Calle 19, sa cathédrale blanche éblouissante et sa place centrale animée. Le centre historique de Santa Marta a de nombreux atouts touristiques. Nous longeons la mer et son petit port au coucher du soleil.

 

 

Nous rentrons à l’hôtel avec l’intention de réserver notre trek à Tayrona. Malheureusement, nous ne tombons pas au bon moment... Le parc est fermé pour un grand nettoyage... Le lieu arrête en effet son activité du 28 janvier au 28 février. Nous le ratons de seulement 2 jours.... Cette fermeture permet aux tribus de rétablir l’équilibre entre la faune, la flore et l’eau. Durant un mois, ils proposent des offrandes dans les lieux sacrés de Taroyna. D’après les habitants, les ouragans, la sécheresse et les autres perturbations naturelles sont la cause des  erreurs de l’homme qui ne respecte pas la nature. Il est donc temps de rendre à la nature, ce qui lui ait dû pour permettre une homéostasie de l'écosystème tout entier. En 2017, cette fermeture avait déjà eu lieu ce qui s’était avérée très profitable. Cela permet surtout de protéger et de remettre en ordre cette magnifique biodiversité. Il est toutefois dommage que cette remise en forme se fasse au pic de la saison.

 

Un mal pour un bien : nous découvrirons la forêt de Minca.

 

Nous buvons un verre sur la terrasse de notre hôtel avec vue sur les toits, mangeons quelques petites tapas et profitons du concert de musique latine. Un air de Cuba nous envahi.

 

 

DAY 7 : IN THE JUNGLE

 

Nous partons à 9 h direction Minca. Un taxi nous amène au sommet de la montagne, la plus haute de la Colombie. Nous nous retrouvons en plein milieu des lianes et des palmiers. Nous commençons notre tour par une visite de la cafétéria. Le café est, en effet, une denrée produite dans de nombreux sites de la Colombie. Même si mon chouchou reste le café de la Réunion, je l’apprécie beaucoup.

 

 

Nous poursuivons ensuite par une randonnée de 2 h dans la jungle de Minca nous permettant d’atteindre une cascade où nous prenons un bain.

 

  

Nous remontons ensuite direction notre lieu de déjeuner la Jungle de JoNous déjeunons, sans doute,  le meilleure repas du séjour. Chanceuse, j’ai même le droit à une version végétarienne. J'avoue que je ne saurais  pas vous donner le détail de la recette mais j'ai encore les babines qui salivent tellement c'était délicieux.

 

 

Nos guides nous délivrent les secrets de la Colombie, plus particulièrement  celui du bambou qu’ils cultivent  afin de construire des maisons particulièrement résistantes. Plein d’énergie et de générosité, ils nous offrent un super moment.

 

 

Nous dégustons pour finir le cacao de Minca. 100 % chocolaté, il est d’un goût fort amer lui permettant de conserver ses nombreuses vertus. Nous sommes surprises d’avoir su apprécier le café qui n’est pourtant pas forcément notre tasse de thé et de moins aimer le chocolat, notre péché mignon. Il faut se rappeler à quel point le chocolat occidental est particulièrement transformé.

 

 

Au retour à Santa Marta, nous réservons auprès de notre hôtel notre bus pour le lendemain direction Cartagena. Nous profitons de la piscine afin d’établir notre programme cartagenien.

 

Le soir, nous allons à la rencontre des bars et des musiciens de la ville Carrera 3. Nous sont tombées amoureuses du groupe The Funky Band. Tellement que nous restons jusqu’au bout de la nuit. Nous  ne nous sommes encore jamais couchées aussi tard ; 23 h, n’est en effet pas une heure pour se coucher en vacances !

 

 

DAY 8 : AMBIENCE FARNIENTE

 

Nous partons le matin direction Taganga. Pour cela, nous arrêtons un bus sur la Carrera 5. De nombreux bus y passent. Sur la vitrine de devant, vous verrez indiquer la destination. Il n’y a pas d’arrêt. Nous l’attrapons alors comme un taxi Le bus s’arrête en plein milieu de la rue et nous nous empressons d’y monter. Quand vous voulez descendre, vous n'avez qu'à lui dire. C’est un peu étrange mais nous nous y faisons vite et nous trouvons même cela agréable et pratique.

 

Arrivées au port de Taganga, nous le remontons et nous traversons sa colline. 15 minutes de marche plus tard nous arrivons sur la Playa Grande.

 

 

De là nous nous nous  installons sur des transats et nous profitons du calme de ce beau matin. Rapidement la foule apparaît et les activités au bord de la mer s’enchaînent. Toutes les bouées sont de sorties.

 

Sur le coup de midi, nous faisons chemin inverse pour revenir à Santa Marta. De là nous nous installons dans notre rue favorite Carrera 3 pour manger les meilleurs Arepa de ma vie chez Lulo - cela ne fait qu’une semaine que je connais ce plat et j’en suis déjà fan. Je vous le recommande grandement. Ils font également de superbes smoothies. Nous passerons notre tour pour cette fois afin de nous laisser tenter par une glace au Glacier joint au restaurant. La glace aux 4 lèches est incroyable avec ses morceaux croquants de cornet.

 

 

Nous profitions de nos derniers instants à Santa Marta. Nous découvrons el Museo del Oro qui nous raconte l’histoire de cette ville touchante.

 

Déjà 15 h 30 ! Nous filons à l’hôtel pour prendre notre mini bus nous amenant à Cartagena. Nous en avons pour 4 h 30 de route. À vos écouteurs, les podcasts peuvent s’enchaîner.

 

Arrivées à Cartagena nous découvrons notre hôtel Marlin. Très bien situé mais  peu confortable. Le lit et la chambre sont minuscules et les toilettes ne sont pas très propres. Je demande d’ailleurs de changer de chambre dès la première nuit car  le  rez-de-chaussée, est particulièrement bruyant.

 

Nous nous baladons dans les rues déjantées et nous nous arrêtons devant un petit stand d'arepas Carrera 10. Beaucoup de personnes attendent,  cela ne peut donc être qu’un lieu de prédilection. Et en effet nous nous régalons !

 

Nous nous endormons avec la bonne intention de découvrir toutes les rues de Carthagène le lendemain. Plusieurs kilomètres de marche sont prévus.

 

La suite c'est par ici. 

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram,  Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

 

 

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

VOUS ALLEZ AUSSI AIMER

Please reload

Please reload

THE BEST KISSES

June 16, 2019