COLOMBIE 15 JOURS – PART 4 : SAN ANDRES

March 10, 2019

 

Hello les petits chou’,

 

Vous avez toujours rêvé de vous retrouver sur une île paradisiaque au milieu des Caraïbes, San Andres est la destination parfaite ! Cet été, je vais être en pleine révision pour mes examens de Naturopathe. Pas de vacances pour moi. Aussi, j’avais quand même envie de me faire quelques plages lors de ce voyage en Colombie. San Andres fut mon shot de plage et de soleil pour l’année à venir.

 

 

DAY 11 : PREMIER PAS SUR L’ILE

 

Nous quittons donc Cartagene direction San Andres. Le taxi nous dépose en 10 minutes à l’aéroport pour 15 000 pesos. Trop rapide celui là !

Comme nous avions déjà imprimé nos billets, nous n’avons cette fois pas de problème avec nos bagages. Mais nous n’allons pas nous en sortir sans payer un petit quelque chose : pour aller sur l’île nous devons payer une taxe de 110 pesos par personne...

Arrivées à San Andres, nous avons 10 minutes de marche pour atteindre notre hôtel : Viajero.

 

Une fois installées, nous allons faire un tour à la découverte de la ville et organiser nos 2 prochains jours sur place. L’ambiance est très différente de ce que nous avons vu jusqu’à présent.. Nous nous baladons tranquillement sans être interpellées par les marchands et sans un fond sonore de klaxons. C’est un grand plaisir. J’ai également l’impression de voir davantage de policiers dans les rues. Nous nous sentons vraiment en sécurité sur cette île. L’architecture est également différente. Les maisons restent colorées mais leur design est plus simple et ancien.

 

Nous arrivons au bord de l’eau et nous admirons la beauté de cette eau turquoise des Caraïbes. Déjà 16 h... je prends une glace au bord de la mer. Nono se laisse tenter par des empanadas vendues par des mamies le long de la plage.

 

 

Après avoir fait notre petit enquête tel inspecteur gadget et analyser les différents tarifs nous décidons de louer des vélos à notre hôtel pour faire le tour de l’île le lendemain matin. Le tour de San Andres ne faisant que 25 kilomètres, cela nous semble aussi facile qu’un petit footing.

 

Nous allons dîner au El Péruano que je ne recommande pas malgré une nourriture plutôt bonne. Tout commence lorsque je commande de l’eau, Ils n’en ont pas. Le serveur me répond un non tellement sec que je crois qu’il se moque de moi. Mais absolument pas, ils n’avaient simplement pas d’eau... Nous aurions surement bien fait de quitter le restaurant à ce moment là. Nous commandons toutefois un apéro à se partager puis nos deux plats. Ils nous apportent les plats, puis l’apéro puis nos boissons. Tout ceci est vraiment étrange. Il ne me restera plus que quelques minutes en quittant le restaurant pour me rendre compte de la troisième arnaque de ce restaurant. Leur ceviche aux crevettes ! J’en ai été malade les deux jours suivants. Le tour en vélo du lendemain va alors se révéler plus compliqué que prévu.

 

 

DAY 12 : A VELO

 

Nous avons donc récupéré nos vélos simplement déposés directement en bas de notre hôtel. La grande classe pour uniquement 30 000 pesos le vélo toute la journée. Après les aventures de la veille dont je ne me remets pas vraiment, une nouvelle surprise nous attend, les vélos n’ont aucun frein... Cela va être rigolo !

 

 

Nous commençons donc notre petit tour bien tranquillement. Nous longeons la côte et rencontrons des paysages de plus en plus incroyables. Nous nous arrêtons une petite heure à Saint Louis, une plage déserte au sable blanc ultra fin. Profitez en pour vous baigner car la suite de l’île est très rocheuse et les plages sont rares.

 

 

Nous poursuivons la route qui n’en reste pas moins sublime. Nous nous arrêtons à West View mais je ne vous le recommande pas. Ils nous font payer l’entrée 5 000 COP pour une vue loin d’être magique. Nous devons descendre une échelle pour nous baigner et même les toilettes sont payantes...

 

Nous avons fini notre tour tranquillement. Ce qui nous a bien décrassé. Etant donné le niveau de mon intoxication alimentaire, je n’étais pas certaine de réussir à faire le tour. Pourtant la route est facile et très agréable : goudronnée, large, avec peu de voitures . Je vous conseille grandement ce petit tour fort sympathique.Une petite dédicace à ma nono qui m’a tirée sur la fin et m’a supportée lors de cette journée où je n’étais pas au top de ma forme. Merci jolie Nono ! Bref il va falloir s’entraîner pour le triathlon de juin, c’est pas gagné !

 

 

Nous avons fini notre journée au Rosa Del Bar. Très agréable. Je me suis laissée tenter par des bâtonnets de mozzarella et des quesadillas au fromage délicieuses Noelia complète par un tacos et un brownies.

 

 

DAY 13 : EN PLEIN COEUR DES CARAIBES

 

Nous partons un peu avant 9 h en bateau pour nous diriger vers l’île Johnny Cay. Cette petite île située en face à San Andes nous donne envie depuis notre arrivée.

 

 

Étant le premier bateau sur l’île nous avons un petit instant sans personne ce qui nous permet d’admirer toute sa beauté. L’eau est turquoise c’est impressionnant. Jamais je n’avais vu cela jusqu’à présent. Il n’y a qu’une plage de sable blanc. Le reste de l’île est bordé par des rochers au bord de l’eau. Cela offre une paysage parfait pour quelques photos souvenir. L’intérieur de l’île est quant à lui rempli de palmiers immenses et d’un décor vert fabuleux.

 

  

Noelia déjeune sur place pour ma part je préfère encore laisser mon estomac au repos. La nuit fut encore difficile. Je préfère me réserver pour ce soir.

 

Vers 13 h nous nous dirigeons vers l’Acuario. Ce véritable petit paradis est constitué d’îlots de sable blanc. Pur moment de bonheur pour ceux qui veulent admirer les poissons.

 

 

Après 1 h 30 sur cette deuxième île, le bateau nous amène un peu plus loin pour admirer les raies. Elles sont immenses c’est impressionnant. Vous pouvez descendre du bateau pour nager avec elles.

Nous rentrons à l’hôtel très contentes de notre journée pour seulement 25 000 COP l’aller-retour. C’est une affaire !

 

 

DAY 14 : DE SAINT ANDRES A MEDELLIN

 

Nous profitons d’une mâtinée tranquille pour peaufiner notre bronzage et profiter une dernière fois de cette plage idyllique avant de quitter Saint Andres pour Medellin.

 

Depuis la plage, l’aéroport se trouve à peine à 8 minutes. Arrivées à Medellin nous prenons un taxi commun, qui devait nous déposer à San Diego pour 18 500 COP par personne. Nous indiquons à notre chauffeur l’adresse de notre hôtel, qui décide gentiment de nous déposer un peu avant afin d'éviter de faire un détour et nous guide jusqu’à un second taxi qui finira le voyage. Ce dernier nous coûte 6 000 COP à nous deux. L’aéroport étant à 1 h de la ville je vous conseille cette option qui sera plus économique.

 

Arrivées à l’hôtel Maloka nous posons nos affaires, allons chercher des bouteilles d’eau dans une supérette à quelques minutes à pieds puis nous nous posons dans le bar Belisario pour établir notre plan d’action du lendemain. L’endroit comme les alentours sont couverts de végétation. C’est magnifique et revitalisant.

 

Nous sommes très bien situées, nous sommes proches de restaurants magnifiques. Nous avons le choix. Nous avons envie de tous les tester mais cela est impossible en seulement deux nuits sur place... Nous sommes surprises de nous sentir si bien dans ce quartier alors que Medellín est reconnu comme la deuxième ville la plus dangereuse de la Colombie.

 

La suite très vite !

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram,  Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

VOUS ALLEZ AUSSI AIMER

Please reload

Please reload

THE BEST KISSES

June 16, 2019

Please reload

ABOUT ME

  • Black Instagram Icon

COMMENT MON ENTOURAGE ME DECRIT-IL ?

Pour mes amis c'est le petit bébé et pour ma famille  la petite.

POURQUOI ?

Parce que j'ai toujours le sourire, une joie de vivre à ne plus en finir et beaucoup trop d'amour à donner.

PERSONNELLEMENT ?

J'aime me nommer Mlle Nuche car je baigne dans la plus grande des naïvetés et que je suis mademoiselle catastrophe.

POURQUOI CE BLOG ?

Curieuse, j'aime la vie, j'ai envie de la croquer à pleines dents, de ne jamais passer un jour identique et de toujours découvrir de nouvelles choses. Mais plus que la vie, j'aime les gens et le partage. A travers ce blog, je souhaiterais créer une plateforme d'échanges de bons plans, d'astuces, d'opinions et d'instants de bonheur.  

Je rêve d'un lieu capable de vous redonner la patate et toute l'énergie dont vous avez besoin pour vous dépasser et vivre de nouvelles aventures. 

K.I.S.S (Keep It Simple & Smile)

#KISS

K

I

S

S

eep

t

imple

mile

&