ÉCOSSE : 5 JOURS DE ROAD TRIP

June 24, 2017

 

Hello les petits chou,

 

Mon frère se marie cet été ! Grosse fiesta en prévision !  Un événement important qui marque la fin d’un cycle. Pour célébrer cela, nous avons organisé avec ma sœur un EVJF  (Enterrement de Vie de Jeune Frérot). C’est parti pour 5 jours de Road Trip en Écosse avec Big Sis’ et Big Bro’ !

 

Une aventure unique et magique pour en prendre plein les yeux. Voici, notre itinéraire complet.

 

 

 

TOP DEPART

 

Nous sommes partis en avion direction Édimbourg le Mardi 16 mai au soir. Nous avons un peu galéré à trouver des billets d’avion à un prix abordable car les tarifs ne cessent de varier entre le choix des billets et le paiement… Au final, nous nous en sommes sortis avec 230 euros l’aller-retour. Je continue d’être impressionnée par l’augmentation continue des billets d’avion… Enfin bref…

 

Une fois atterris, nous avons récupéré la voiture de location directement à l’aéroport. Pour 5 jours nous en avons eu pour 257 euros sans l’assurance. Vous pouvez trouver moins cher mais nous avons privilégié la version automatique plus luxueuse. Conduire à gauche était déjà suffisamment perturbant pour ne pas en plus se retrouver avec un boîtier à vitesse. Sur place nous avons du payer l’assurance d’un montant de 176 euros …

Un montant important mais inévitable pour un road trip confortable.

 

Nous avons ensuite rejoints notre lit au Ibis Budget Hôtel Edinburgh Park (126 euros la nuit) à seulement 8 minutes en voiture de l’aéroport. La chambre petite mais propre fut largement suffisante pour un bon gros dodo avant le top départ de notre aventure écossaise.

 

 

 

JOUR 1 : LE TEMPS DES CHATEAUX

 

 

Le petit déjeuner dans notre Ibis fut très agréable. Enfin des hôtels qui proposent sans ronchonner du pain sans gluten et du lait de soja. Les végétariens sont aux anges !

 

Le ventre plein nous avons pris la route vers le Stirling Castle, l’un des châteaux les plus grands d’Écosse. Des Châteaux, l’Écosse n’en manque pas. Nous ne pouvions pas tous les faire, question de timing et de budget. Nous n’avons donc pas visité l’intérieur de celui-ci, nous nous sommes contentés de voir une partie de Black Walk, une promenade autour des fortifications de la vieille ville. Son cimetière au-dessus d’une petite colline nous plonge dans l’ambiance des films d’horreurs. Nous sommes bien en Écosse !

 

 

Une fois le tour fait, nous nous sommes rendus au Doune Castle. Un deuxième château que nous avons cette fois visité (7 euros la visite). Nous devions découvrir les scènes historiques des tournages de Monthy Pithon ou encore d’Outlander. Dotés d’un casque nous avons traversé chaque salle du château dans l’atmosphère des temps anciens. Entre dialogue des personnes et bruits d’ambiance, nous nous y croyons presque, c’était bluffant.

 

 

Petite pause déjeuner au Victoria’s Pitlochry, ce petit café très sympathique offre une large gamme de sandwich et de plats rapides à bon prix.

 

Et comme jamais deux sans trois, nous souhaitions visiter le Blair Castel. J’avoue que son nom m’a tout de suite charmé telle une fan de la série Gossip Girl. Toutefois, grande déception, le jardin et la cour du château étaient payants. Nous n’avons même pas pu apercevoir un bout de ses murs blancs, très rares en Écosse.

 

Pour finir, cette journée historique, nous avions bien mérité de prendre l’air dans le Cairngorms National Park. Le mélange lac, forêts de pins, montagnes arrondies et enneigées est simplement magnifique.  Nous avons fait le tour de son lac, le loch Morlich. Une petite randonnée d’une heure parfaite pour nous dégourdir les jambes. Cela fut un véritable bol d’air idéal pour revitaliser le corps et se vider la tête. Nous avons même eu la chance d’apercevoir un cerf. Nous plongions toujours plus dans le monde fantastique écossais.

 

 

 

 

Nous avons dîné à Inverness au Blackfriars Highland Pub, un bar traditionnel où vous trouverez les habitués au comptoir. Le service est très agréable et la nourriture très bonne. Il vous offre une large sélection de bières et même du très bon vin pour le « winner » comme moi. Si vous voulez manger typique essayez le traditionnel Haggis. J’ai pour ma part préféré les lasagnes végétariennes.

 

Nous avons dormi dans un Bed & Breakfast trop mignon (150 euros la nuit). Je vous le recommande vivement, le Carndaisy House. La chambre girly avec vue sur le champ de vaches m‘a immédiatement conquise.

 

 

 

JOUR 2 : A LA RENCONTRE DU MONSTRE

 

 

Hôte trop sympa, nuit au calme, grande salle de bain et petit déjeuner exquis, le Carndaisy House marque un sans faute. Mais il était temps de le quitter pour aller à la rencontre du très connu monstre du Loch Ness.

 

Direction le Urquhart Castle (10 euros la visite), ce château en ruine est construit sur une colline de la rive nord du Loch Ness. Grâce à son panorama splendide, Il est le meilleur spot pour traquer de Nessie. Nous avons eu la chance d’avoir un temps magnifique ce qui nous a permis de contempler pleinement le Loch Ness. Mais pas de Nessie en vue…

Le lieu est magnifique. Nous y étions tellement bien que nous avons bien traîné 2 bonnes heures dans le domaine pour prendre une farandole de photos. Le seul petit défaut : nous nous sommes fait envahir par un bus et un bateau de touristes….Ce n’était pas vraiment le lieu pour être seul.

 

 

 

 

En revanche, le petit lac Loch Loyne et sa crique intimiste nous ont permis de retrouver un peu de tranquillité. Je pense qu’il aurait été le lieu parfait pour un petit pique-nique. Mais comme nous ne l’avions pas prévu. Nous avons donc déjeuné en face du Eilean Donan Castle. Perché sur un minuscule îlot relié au continent par les charmantes arches d’un vieux pont, il est l’un des châteaux les plus photographiés d’Écosse. Son image est très connue entre les cartes postales, les boites de biscuits ou encore certains films comme Highlander. Son restaurant dédié n’est absolument pas cher et il est très bon. Nous y avons découvert les pies écossaises délicieuses.

 

 

 

 

Nous ne pouvions passer en Écosse sans se rendre dans une distillerie de Whisky. La Talisker Distillery est très sympa. Sa visite d’une heure est accompagnée d’une dégustation à la fin. J’avoue que j’ai eu un peu de mal à comprendre les termes techniques en Anglais mais comme cela n’était pas ma première visite, j’ai retrouvé mes petits moutons. Grâce à la visite de 12 euros vous avez même une réduction de 5 livres sur l’achat d’une bouteille de Whisky.

 

 

Chaque jour mérite sa petite marche. Nous nous sommes rendus aux Fairys Pools. Cette ballade le long des lacs des fées et en face des immenses montagnes est spectaculaire. Avec mon sac à dos, j’avais l’impression d’être Frodo dans le Seigneur des Anneaux qui monte dans les hauteurs pour sauver le monde. Comptez une bonne heure de marche et pensez à prendre de bonnes chaussures même si cela ne monte pas beaucoup, il y a de nombreux rochers à traverser et ça glisse un peu.

 

 

 


Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés pour observer un petit pont, inconnu au bataillon mais trop mignon. Ne démarrez pas une course poursuite avec votre frère et votre soeur à ce moment là, ou alors faites bien attention à vos pieds. Et oui ! Je me suis ramassée en beauté et les cailloux ça fait mal ! Il n'y a que moi pour m'auto faire un croche-patte comme ça. Je ne suis pas Mlle Nuche pour rien ! 

 

 

 

Les nuits sur l’Ile de Skye sont assez onéreuses. Nous avons donc dormi juste à la sortie de l’ile au Glenarroch à Kyleakin (171 euros la nuit).

 

Pour le dîner, nous avons choisi le Castle Moil, bar bondé avec match de foot au comptoir et billard en salle. L’ambiance était vraiment folle.

 

 

 

JOUR 3 : SUR LES TOITS DE L’ECOSSE

 

 

Cette fois ci, nous commençons la journée par la randonnée. Les îles d’Écosse nous offre les plus beaux paysages d’Europe. Alors n’hésitez par à vous doter de vos chaussures de marche et à monter les collines. Certaines sont difficiles d’autres plus accessibles comme celle vers l’Old Man Storn que nous avons choisi. 2h et 6 kilomètres de montée pour apercevoir une vue juste magnifique. Nous sommes restés le souffle coupé.

 

 

 

Pour reprendre des forces après cette aventure nous avons déjeuné à Portree, petite ville ultra charmante grâce à ses maisons colorées mythiques. Nous avons mangé dans le Café Arriba que je vous conseille fortement. Cette cuisine faite maison avec des aliments soigneusement sélectionnés, vous offre un large choix de plats. J’ai pour ma part pris un plat à base de pommes de terre douces, je m’en souviens encore. Leurs plats sont riches en arômes et il n’y a que de bonnes choses.

 

 

Et, le château du jour ? Le Dunvegan Castle  (12 euros l’intérieur + les jardins). Celui-la, est toujours habité et vient de subir une grande reconstruction. Rempli, d’objets historiques, il a éveillé ma passion pour l’histoire. Son jardin vaut également le détour. Organisé autour de 5 thématiques, il n’a pas cessé de me surprendre durant toute la promenade. J'ai découvert des plantes dont je n'imaginais pas l'existence. 

 

 

 

Toujours plus haut, toujours plus beau. Direction le Lighthouse Point Ness. Il s’agit d’un phare situé sur une presqu’île de l’île de Skype. Nous sommes arrivés tout en haut d’une colline avec la vue au-dessus. C’était splendide. J’avais vraiment l’impression d’être sur les toits du monde avec personne et une violente envie de crier ! Malheureusement un jeune garçon perdu dans le paysage m’en a empêché…  En tout cas, c’est le lieu parfait pour un peu de méditation.

Nous avons ensuite commencé à marcher en direction du phare, une traversée autour des moutons d’une heure aller-retour.  Comme dirait ma sœur « Alerte ! Les montons envahissent le monde ». Arrivés au phare, nous avons été un peu déçus. Quelques soirées étaient passées par là… C’est bien dommage. Il  ressemblait plus à un hangar abandonné qu’à un phare emblématique de l’Écosse. Mais faites-le, vous ne parlerez jamais autant de votre vie aux montons.

 

 

 

 

Pour la nuit, nous avons opté pour une auberge de jeunesse, le Ratagan (80 euros la nuit), afin de compenser les écarts de budget. Maintenant, je ne vous la recommande absolument  pas. Il s'agit  plus une auberge pour adultes-célibataires, qu’une auberge de jeunesse... L’ambiance est un peu déprimante. Perdue au milieu de nulle part nous n’avons pas pu trouver un restaurant ouvert. Et oui, car en Écosse les restaurants ferment à 21h ! Alors surveillez l’heure ! Nous avons dû faire 30 minutes de route pour trouver un Chinois qui livrait. Et franchement c’était uniquement pour nous nourrir un peu.

 

 

 

JOUR 4 : SOUS LA PLUIE D’ECOSSE

 

 

Parce qu’il en fallait bien un ! Nous avons eu un temps extraordinaire les 3 premiers jours. Mais L’Écosse ne serait pas l’Écosse sans un peu de pluie. Ses paysages verdoyant sont issus de sa météo capricieuse.

Pour dire la vérité, la pluie est plutôt tombée au bon moment car nous avions pas mal de route, ce jour là. Il fallait en effet redescendre vers Édimbourg. Nous avons donc réalisé quelques stops rapides.

 

Premier arrêt : le Viaduc De Glenfinnan. Les fans d’Harry Potter seront de quoi je parle. Le fameux pont qui emmène les élèves sorciers à l’école de magie. La sorcellerie n’est apparemment pas ma destinée car je n’ai pas vu le train passer… Nous sommes ensuite partis à la recherche de la tombe de Dumbledore sur le Loch Eilt et de la cabane d’Hagrid proche de Glen Coe. C’est dans cette dernière, que nous avons déjeuné, au café de Glencoe Café que je vous recommande vivement. Ce lieu chaleureux offre de la cuisine gourmande pour se réchauffer après la pluie.

 

 

 

Nous avons tenté de voir les Three Sisters mais la pluie nous en a empêché…

 

Dès que le soleil est sorti de sa cachette, nous n’avons pas hésité à ressortir et de faire une petite ballade dans les Trossacks autour du Katrine Loch.

 

 

 

De retour à la case d’arrivée, Édimbourg, nous avons posé nos valises pour une dernière fois au Balmore Guest House (140 euros la nuit). Super Hôtel, spacieux et confortable.

 

Pour notre dernière soirée, nous nous sommes faits plaisir et nous avons bu un verre au Bennet’s Bar puis nous avons dîné à La Petite Mort un restaurant gastronomique, tout simplement exquis.

 

 

 

 

JOUR 5 : SUR LES TRACES D’HARRY POTTER

 

 

La journée étant courte, il fallait être productif. Petit tour rapide autour du Edinburgh Castel, où nous avons eu la chance d’apercevoir un défilé de l’armée Écossaise vêtue de Kilt. La question coquine : culotte  ou pas ? 

 

 

 

Nous avons descendu la Royal Mile jusqu’au Palace of HolyroodHouse occupé par la Princesse Royale et le parlement à l'architecture bien originale. 

 

 

 

De là, nous sommes partis à l’ascension du Arthur’s Seat qui nous a offert une meilleure vue sur les monuments de la ville.

 

 

 

 

La ballade de 2h nous a donné faim, et surtout envie d’un burger. Nous avons donc déjeuné au Holyrood 9A.

 

Vous vous demandez surement pourquoi ai-je nommé cette partie « Sur les traces d’Harry Potter ». Tout simplement, parce que nous sommes ensuite partis à la rencontre de la naissance de notre film d’enfance préféré Harry Potter : de l’Elephant House où J.K Rowling a écrit les deux premiers tomes en passant par le Museum Context la boutique, qui a inspiré celle des baguettes magiques, la City Chamber où elle a laissé ses traces et sans oublier le très connu cimetière Greyfriars où elle a trouvé les noms de nombreux personnages comme Artus Black, nous avons tout fait. L’école derrière le cimetière ressemble fortement à Poudlard, pourtant le collège qui l'a officiellement inspiré est à Oxfort… Etrange…

 

 

 

Si vous aimez Harry Potter comme nous, vous serez plongé dans son univers. Chaque coin de rue vous rappelle une scène d’un des films.

 

C’est avec une petite pincée au cœur que nous avons finalement quitté la ville pour retourner sur Paris.

 

 

 

ALORS, A VOUS DE JOUER ?

 

Pour être parfaitement honnête, l’Écosse est un voyage qui coûte assez cher avec beaucoup de routes. Au total, 2 800 euros pour 3 personnes soit environ 935 par personne pour 5 jours, 19 heures de conduite et 92 000 pas.  Je vous conseille de partir au moins à 3 cela permet d’amortir les finances et de ne pas souffrir en voiture.

 

Outre ces deux petits détails, l’Écosse est un voyage à faire ! Les paysages y sont spectaculaires et uniques.

 

Si vous aimez les grands espaces verts, gambader dans des montagnes ou si vous êtes fan des films fantastiques, foncez, réservez un billet ! Vous aurez parfois le souffle coupé, vous serez touché de la gentillesse des écossais, vous saliverez devant des plats fraîchement cuisinés. Promis, vous ne serez pas déçu du voyage.

 

En bref, l’Ecosse : un endroit idéal pour s’évader et découvrir une nature sauvage et sublime.

 

 

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

 

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram, Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

 

 

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Do Not Forget To Kiss ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé