JE SUIS MA PROPRE ÂME SŒUR

December 24, 2018

 

Hello les petits chou’,

 

J’ai 26 ans. Je suis célibataire. Et alors ? Il n’y a rien de honteux à cela. N’en faisons pas tout un tabou. Je suis fière de ce que je suis, fière de mon parcours et je n’ai pas peur de le dire.

 

Avant d’être avec quelqu’un, il est important d’avoir été avec soi-même. Se connaître est essentiel pour qu’un couple fonctionne. Vous ne pouvez pas communiquer avec l’autre si vous ne communiquez pas avec vous. Vous ne pouvez pas être aimé, si vous restez dans l’ombre. Il faut vous montrer pour qu’on vous voit.

 

 

MOI APRÈS LUI

 

Lorsque mon copain m’a largué, il y a un an et demi, j’ai commencé une véritable prise de conscience sur moi. Je me suis remise en question. « Qu’avais-je bien pu faire de mal ? Qu’avais-je fais en trop ? Qu’est ce qui n’avait pas marché ? » me répétais-je sans cesse. Je m’étais simplement oubliée dans cette relation. Je m’étais perdue. Je vivais pour lui. J’agissais pour lui. Je parlais pour lui. J’aurai même pu mourir pour lui. Et c’est ce que je fis d’ailleurs. Je me sacrifiais pour lui un peu plus, chaque jour, au détriment de moi-même.

 

1 an, voilà le temps minimum que je me suis donnée pour être seule. Je devais apprendre à vivre avec moi, à m’aimer pour aimer de nouveau. J’ai listé chaque chose que je m’empêchais de faire lorsque j’étais avec lui : je n’avais pas encore quitté le cocon familial car j’attendais sagement qu’il me demande de vivre avec lui ; je ne prenais pas le temps de chercher un nouveau travail car il n’aurait pas compris l’investissement que je mettais dans mon boulot ; je voulais voyager mais je ne pouvais rien prévoir à l’avance de peur de le faire fuir ; je voulais devenir coach de bonheur, mais cela était trop idéaliste pour qu’il me soutienne ; j’avais envie de me faire tatouer, il aurait sans doute dit que c’était une nouvelle connerie de ma part ; je voulais réduire l’alcool mais je n’aurai plus été si fun.

 

En à peine un an, j’ai acheté un appartement, changé de boulot, voyagé dans 4 pays différents, pris des cours de naturopathie, boosté mes performances physiques, renforcé mon mental, lu des livres de développement personnel, arrêté partiellement l’alcool et je me suis fait tatouer K.I.S.S. sur le poignet. Jour après jour, j’ai osé dire « non » un peu plus. Je me suis mise en priorité sur ma to do list. J’ai commencé à agir sans analyser dans les moindres détails l’impact de mes actions sur les autres. Chaque jour qui passait devait être une source de bonheur pour moi.

 

Petit à petit, j’ai fait le tri aussi dans mon entourage pour me concentrer uniquement sur ceux qui ont vraiment de la valeur.  Aujourd'hui, je n'ai aucun soucis à me faire une soirée seule devant un petit film même si on est samedi soir. En me donnant l’amour que je recherchais tant à l’extérieur j’ai comblé le vide en moi. J’ai appris à apprécier ma propre compagnie et les moments de solitude.

 

 

BESOIN DE MOI, ENVIE DE RIEN

 

J’aime ma vie et cette petite routine que je me suis construite. Je fais chaque matin mon sport sans que personne ne me dise que j’en fais trop. Je révise mes cours sans qu’on critique ce en quoi je crois. Je vois mes copines quand je veux. Je pars en vacances où je veux. Je quitte tard le travail en étant certaine d’avoir une soirée tranquille juste après. Je suis libre et indépendante. Je n’ai de compte à rendre à personne et je ne peux me soucier que de moi.

 

Je suis loin d’être seule, j’ai des amis en or, une famille extraordinaire. Je profite de chaque moment en leur compagnie. Je maximise le temps avec eux car au final, eux, ne me quitteront jamais. Ils sont mes essentiels, les seuls qui comptent vraiment.

 

M’ennuyer ? Ne vous inquiétez pas, j’ai toujours été douée pour m’occuper. Aux amis et à la famille se rajoutent le boulot, le blog, le sport, la méditation, les cours de naturopathie. Mon agenda est souvent booké 2 semaines à l’avance. Ce n’est pas les envies de faire toujours plus qui me manquent. J’aimerais participer à des œuvres caritatives, faire un triathlon, lancer des ateliers bien-être avec mon blog, faire plus d’expositions. Voici les projets que je me donne pour cette nouvelle année avec moi. Qui à dit qu’on avait besoin d’un homme pour exister ?  

 

 

JE CROIS EN MA DESTINE

 

Je n’ai pas cessé de croire au grand amour. Je reste une petit fille dont le plus grand rêve est de se marier et d’avoir des enfants. Toutefois aujourd’hui, je connais l'expérience douloureuse d'un coeur brisé. Je ne souhaite cela à personne. Je souhaite être clean avec moi-même avant de m’engager de nouveau avec quelqu’un. Je n’ai pas la force de m’investir dans une relation qui ne mènera nulle part. Je ne veux pas perdre mon temps ou faire perdre le temps à une personne qui n’a rien demandé. Je n’ai pas besoin de flatter mon ego ou de combler ma solitude avec des amourettes sans lendemain.

 

Évidemment, je ne dis pas que ma prochaine histoire sera forcement pour la vie, simplement elle sera sérieuse. Je ne jouerai pas avec un cœur. Je ne me cacherai pas ; je serai moi dès le début de la rencontre. Je sais ce que je vaux, ce que je peux donner et ce que je mérite de recevoir. J’ai foi en l’avenir. Je sais que la vie ne me laissera pas tomber. Au moment opportun, elle saura me guider et me conduira auprès de la personne qui m’amènera encore plus haut.

Bien sûr, je provoque ma chance. Je ne reste pas tous les soirs enfermée chez moi. Ce n’est pas dans ma petite maison de poupée que je rencontrerai quelqu’un. Toutefois, je ne force pas le destin. Quand cela devra arriver cela arrivera.

 

J’ai toute une vie pour être en couple mais je n’ai que maintenant pour être avec moi. Cela me tombera dessus sans doute bien avant que je l’ai prévu. Alors ne perdons pas de temps pour être seul(e)s.

 

 

L’AMOUR DE SOI, EN PRATIQUE

 

J’ai su puiser dans ma douleur une nouvelle force. Chaque jour, je perçois un peu plus les fruits du travail que j’ai fait depuis la séparation. Je sais que mon gros chantier reste la pratique de l’amour de soi et l’apprentissage de la solitude. Il y a quelque chose que je me répète souvent depuis que je suis redevenue célibataire : « Traite-toi comme ta propre âme sœur. Donne-toi l’amour que tu donnerais à un garçon que tu essaierais de séduire ».

Pour cela, je dois tenter des choses que je n’osais pas faire auparavant. Je dois passer l’épreuve ultime : aller au cinéma seule. Avec moi-même. 

 

En 2019, dépassons l’idée qu’on se fait de ce que les autres pensent de nous quand ils nous voient seul(e)s. Soyons libres. Profitons de l’instant. Lâchons prise sur l’interprétation. Osons nous aimer vraiment.

 

 

Bonnes fêtes de fin d'année,

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram,  Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

VOUS ALLEZ AUSSI AIMER

Please reload

Please reload

THE BEST KISSES

June 16, 2019

Please reload

ABOUT ME

  • Black Instagram Icon

COMMENT MON ENTOURAGE ME DECRIT-IL ?

Pour mes amis c'est le petit bébé et pour ma famille  la petite.

POURQUOI ?

Parce que j'ai toujours le sourire, une joie de vivre à ne plus en finir et beaucoup trop d'amour à donner.

PERSONNELLEMENT ?

J'aime me nommer Mlle Nuche car je baigne dans la plus grande des naïvetés et que je suis mademoiselle catastrophe.

POURQUOI CE BLOG ?

Curieuse, j'aime la vie, j'ai envie de la croquer à pleines dents, de ne jamais passer un jour identique et de toujours découvrir de nouvelles choses. Mais plus que la vie, j'aime les gens et le partage. A travers ce blog, je souhaiterais créer une plateforme d'échanges de bons plans, d'astuces, d'opinions et d'instants de bonheur.  

Je rêve d'un lieu capable de vous redonner la patate et toute l'énergie dont vous avez besoin pour vous dépasser et vivre de nouvelles aventures. 

K.I.S.S (Keep It Simple & Smile)

#KISS

K

I

S

S

eep

t

imple

mile

&