LA REUNION EN 2 SEMAINES – PART 1 LE NORD-OUEST

August 16, 2017

 

 

Hello les petits chou’,

 

Cet été je suis partie faire le tour de La Réunion. Je suis tombée amoureuse de cette île. Mes grands-parents y ont vécu pendant longtemps et pourtant je n’y avais jamais mis les pieds.

Une terrible erreur !

 

Entre randonnées, visites de productions locales, et dégustations en tout genre, ce fut un voyage à la fois ressourçant et enrichissant. Si vous ne savez pas où partir, que vous avez envie d’un cadre dépaysant aux mille ambiances je vous conseille La Réunion. Cette sublime île vous surprendra grâce à un mélange parfait de cultures et de nature très différents.

Son peuple est, en effet, le plus jeune au monde puisqu’il n’est apparu qu’en 1685. Il est né des esclaves du monde entier d’où sa richesse d’ethnies. La Réunion accueille à elle seule 8 civilisations différentes. Et oui, elle porte bien son nom.

Quand à la mixité de ses paysages, nous dirons merci à son petit Volcan : jungle, savane, désert tout y passe.

 

Vous hésitez entre la mer et la montagne ? Choisissez La Réunion ! Je vous donne même mon petit itinéraire et tous mes petits bons plans. Il ne vous reste donc plus qu’à réserver !

 

 

DAY 1 : PREMIER PIED SUR L’ILE

 

 

Nous avons pris un XL Airways en tant que compagnie d’aérienne et nous avons plutôt été surpris dans le bon sens :

  • 13h de vol de nuit avec une escale à Marseille d’un heure (mais nous ne sortons pas, il s’agit d’un simple rechargement en carburant),

  • sièges confortables avec suffisamment de place pour les jambes,

  • et le tout pour 665 euros.

 

Nous sommes arrivés à 14h, nous avons récupéré la voiture. Et hop ! C’était parti direction Saint-Denis, la plus grosse ville de l’île. Le cadre est très mignon grâce à son mélange de maisons traditionnelles, modernes et coloniales. Nous avons visité le Jardin de l’état. Un joli parc où les enfants peuvent jouer et où les amis se retrouvent pour passer un moment. Malheureusement il était en travaux ce qui brise un peu le charme….

 

 

Nous avons ensuite erré dans la rue du Maréchal Leclerc, grande rue piétonne, où nous avons mangé nos premiers samoussas et bonbons au piment. A La Réunion, ils font définitivement les meilleurs du monde. Nous sommes passés à Le Lys Sucrée pour goûter une petite viennoiserie à la banane. Au début, nous avons trouvé qu’il n’y avait pas suffisamment de crème mais la banane était tellement délicieuse que cela suffisait. Nous avons aperçu pour la première fois l’océan Indien. Cela fait un bien fou. Nous sommes en vacances !

 

Direction Saint-Gilles les Bains pour récupérer notre premier hôtel : Résidence L’Archipel (388 euors les 4 nuits). Sous forme de mini club, nous y étions très bien installés : grande salle de bain, petite cuisine et surtout une belle terrasse. Les deux petits bémols : ce n’est pas un lit double mais deux lits simples rapprochés et ils font le ménage tous les 2-3 jours. Nous voulions aller à la plage de l’Ermitage des Bains, mais nous nous sommes fait un peu avoir par la tombée de la nuit : à 18h extinction des feux à savoir noir total. J’avoue j’ai pris un peu de temps à me repomponner… Oupsi…. Nous avons donc simplement profité du coucher du soleil. Le spectacle était sublime. Nous étions seuls et nous gouttions à la liberté et à la joie d’être en vacances.

 

Petit conseil by Mlle Nuche : pour profiter au maximum de vos vacances prenez le bon rythme en vous levant tôt et en vous couchant tôt. 

 

En ville, nous avons été attiré par la musique et nous avons mangé au Ô Ti Marché à Saint-Gilles. La musique était top et le repas délicieux. J’ai pris mon premier et unique plat végétalien à La Réunion : un sauté de légume et soja accompagné de riz et d’une sauce aubergine à l’oignon rouge. Copieux et Magnifique ! Nous avons également testé deux vins blancs locaux plutôt bons : un moelleux et un sec.

 

Minute information : les réunionnais mangent étrangement beaucoup plus de viande que de poisson. Si comme moi vous ne mangez pas de viande, vous n'aurez souvent qu'un ou deux choix ; Ne faites donc pas les difficiles. Et si vous être à 100% végétarien, bonne chance ! 

 

 

DAY 2 : A LA DECOUVERTE DE L’ILE BOURBON

 

Nous pensions simplement aller nous baigner au niveau des trois Bassins et Cascades de Saint-Gilles. Finalement, nous avons vécu une véritable aventure. Elles sont interdites aux publics pour risque de chutes de pierres mais tout le monde y va. Nous avons donc pénétré tranquillement avec un sac de plage sur l’épaule et des tongs aux pieds dans le domaine. Le chemin était assez étroit, recouvert par une végétation dense et verte constituée d’énormes bambous et d’immenses lianes. Nous avons dû traverser des petits tunnels étroits sans savoir s’il y avait une fin en le commençant. Merci à la lampe torche de l’Iphone !

 

 

Nous continuions à monter tranquillement mais sûrement. Puis en entendant le bruit de la cascade plus bas, nous pensions nous être trompés de chemin. C’est alors que nous avons croisé un créole avec sa famille qui nous rassura immédiatement et nous proposa de le suivre. Il nous a amené au premier bassin : Bassin Malheur. Celui-ci n’a pas de cascade mais n’en reste pas moins magnifique. Nous avions l’impression de nous trouver face à un mirage au milieu de la jungle.

 

 

Nous sommes ensuite redescendus en direction du Bassin des Aigrettes. Malheureusement, celui-ci est définitivement fermé au public par deux énormes portails. Il était impossible de les franchir. Nous avons donc simplement observé sa cascade de loin.

 

 

Pour finir, nous sommes allés tout en bas pour découvrir le Bassin Cormoran. Nous sommes passés par une petite cabane tenue par une sorte de gitan. Vous ne verrez cela nulle part ailleurs : au milieu d’une vaste forêt, un homme avec ses poules vous propose à boire. Nous avons donc fait une petite pause pour ensuite découvrir le sublime dernier bassin. L’eau n’étant pas très propre, la baignade n’était pas au programme.

 

 

Nous sommes tranquillement remontés vers la voiture. Je vous conseille vivement l’aventure, c’est à la fois magnifique et drôle. N’oubliez simplement pas vos chaussures de marche car cela peut glisser et vous devrez parfois faire un peu d’escalade.

 

Après cette belle excursion, il était temps de casser la croûte. En voyage, ce que je préfère c’est les petits marchés locaux. Direction donc le marché de Saint-Paul ouvert toute la journée le vendredi. Nous commençons à découvrir les nombreux fruits et légumes que l’île possède avec parfois des formes insolites (exemple, les chouchous sur la photo ci-dessous). Nous y avons mangé des samoussas, beignets de courgette et bonbons au piment au bord de l’eau. Pour le dessert : glace de coco et fruit de la passion et bonbons de coco gourmands. Nous avons profité de la ville pour faire quelques courses, car le lendemain une grande randonnée nous attendait.

 

 

En rentrant sur Saint-Gilles, nous sommes passés par le Cap La Houssaye, un joli point de vue. Et nous avons pris un verre au bord de la plage Boucan Canot pour admirer le coucher du soleil. Il s’agit de l’une des plus belle plage de l’île mais interdisant la baignade dû à la présence des requins.

 

 

Pour finir, nous avons fait un stop à la boulangerie Chez Loulou pour compléter notre pique-nique du lendemain. Nous en avons profité pour prendre quelques samoussas en apéro. Le soir nous sommes allés récupérer un carry de poisson Chez Herbert. La façade ne donne pas spécialement envie, mais le plat à emporter coûte uniquement 5,5 euros et est largement suffisamment pour deux. Ce carry est sans doute l’un des meilleurs que nous avons mangé lors de notre séjour. Je vous recommande donc fortement ce bistrot typique.

 

 

DAY 3 : LE DEFI MAFATE

 

 

La Réunion regorge de cirques spectaculaires. Nous ne pouvions pas tous les faire. Deux semaines, cela passe si vite… Notre choix portera donc sur le Cirque de Mafate. Je vous conseille fortement le site Randopitons si vous souhaitez faire des randonnées. Il y a de nombreux parcours classés par difficulté, distance, durée, profit, dénivelé, sportif. 

 

Levés 5h30 pour un départ de l’hôtel à 6h30. Après 35 minutes de voiture nous arrivons à Dos d’Âne pour commencer notre première randonnée. Nous avons garé la voiture derrière l’église après le cimetière et descendu la route sur 200 mètres pour prendre le chemin entre les basse-cours à droite. De là commence 2 heures de descente assez technique. Cordes et échelles sont là pour vous aider. Avec deux pieds gauches et manquant terriblement d’équilibre, je vous avoue que cela n’a pas été une grande partie de plaisir. J’ai fait ma première chute après 30 minutes de marche seulement. Rien de grave, plus se sang que de mal. Nous arrivons enfin aux Deux Bras où une jolie rivière nous attendait. Nous en profitons pour prendre notre petit déjeuner et reprendre des forces.

 

 

Direction Cayenne, nous remontons la Rivière Des Galets que nous ne cessions de traverser et de retraverser grâce à de nombreux petits galets placés sur notre chemin. Tel un cabri, j’ai tout de suite retrouvé mon dynamisme et ma bonne humeur pour sauter de pierres en pierres. Cette partie est beaucoup plus facile que la première grâce à beaucoup de plat et des routes davantage balisées. 3h plus tard, nous arrivons à Cayenne, petit village coloré trop mignon. Un petit pique-nique s’impose.

 

 

Nous redescendons assez rapidement car nous avions encore 5h de marche et la nuit tombe à 17h. Pour faire une boucle et éviter de repasser deux fois par le même chemin, nous nous dirigeons vers Bras d’Ousay en passant par la passerelle. Si vous tentez de vaincre le vertige, c’est le moment ! Prenez des photos et montrez-les à vos amis avec fierté. Bifou, je suis fière de toi !

 

 

De retour à Deux Bras, nous n’avons pas d’autres choix que de remonter ce fameux passage de l’horreur du début. Nous reprenons quelques forces avant de commencer la montée. Quand on a déjà 8h de marche dans les pattes ce n’est pas évident. Aller courage ! Nous sommes arrivés au sommet complètement morts mais heureux de l’avoir fait et surtout que cela soit terminé. Retour à la voiture à 17h juste avant la tombée de la nuit : le tempo était parfait.

 

En tout 10 heures de randonnée pour 30 kilomètres de marche. Nous qui pensions ne faire que des petites marches de 5 heures maximum, nous nous sommes bien surpassés. Cela fait tellement du bien à l’esprit et au corps.  

 

Petit conseil by Mlle Nuche : Faites simplement attention au retour sur la route, ne vous endormez pas ! L’erreur que nous avons sans doute faite est de commencer par cette grande randonnée seulement quelques jours après notre arrivée. La fatigue n’avait pas eu encore le temps de s’effacer.

 

 

DAY 4 : AMBIENCE FARNIENTE

 

Après 10h de marche, vous ne pensiez tout de même pas que nous allions recommencer. Nous sommes fous mais pas dingues. Direction l’Hermitage des bains pour une journée repos au soleil. C’est l’unique fois où nous sommes allés à la plage. Il y a tellement d’autres choses à faire sur l’île. Par ailleurs, la présence des requins est assez démotivante.

 

Petit conseil by Mlle Nuche : si vous souhaitez faire quelques journées plage, je vous conseille de faire un stop à l’Ile Maurice où les plages sont beaucoup plus belles avec des activités moins présentes sur l’île. Du moins c’est ce que l’on m’a dit.

 

L’Hermitage des Bains est une des rares plages où les requins n’ont pas accès dû à la barrière de corail. Pensez à prendre des chaussures pour vous baigner car la mer n’est pas profonde et de nombreux cailloux sont susceptibles de vous blesser.  N’oubliez pas votre masque et tuba. Les poissons ne sont pas nombreux mais ils sont gros et impressionnants.

 

Nous avons mangé dans un des restaurants du bord de plage, mais il n’était pas terrible, je ne vous donnerai donc pas l’adresse. Toutefois, je vous recommande le camion à glace. Vous l’entendrez arriver grâce à sa petite musique comme dans les films américains. À 3 euros la glace, elle vaut le coup !

 

Attention, le dimanche soir tout est fermé sur l’île. Nous n’avons trouvé aucun restaurant pour nous accueillir...  Heureusement, il nous restait un carry de Chez Herbert.

 

 

DAY 5 : A LA CULTURE G

 

 

C’est partie pour le marathon de musées en cette cinquième journée.

 

Premier stop à Kélonia, une ancienne ferme d'élevage de tortues qui s’est transformée en centre de soin. L’organisme récupère des tortues de mer blessées, les soigne et les relâche dans l’océan. Uniquement les tortues qui ne peuvent pas survivre dans la nature seront gardées au centre.  La visite coûte 7 euros. Elle est très sympa grâce à un guide passionné et touchant. Nous avons tout découvert sur les sept races de tortues marines qui existent. Nous avons pu les apercevoir de très près et même les voir manger. Le repas est servi à 11h30. Ne loupez pas le coche ! Derrière les bassins, nous avons découvert différentes espèces de tortues terrestres  : des toutes petites trop mignonnes aux plus grosses qui ressemblent à des mini dinosaures. Je n’avais qu’une envie, ramener une petite tortue à la maison.

 

 

Deuxième Stop : le Musée du Sel. Cette fabrication de sel est désormais subventionnée afin de préserver le cadre naturel magnifique. Vous l’aurez compris, la récolte n’est pas vraiment rentable. Le musée quant à lui semble abandonné. Nous avons regardé un petit film d’une dizaine de minutes. Le reste de la présentation n’est pas très bien conservée. Toutefois, la visite est gratuite, elle vous permet de rencontrer un gentil homme à l’accueil qui vous fera une dégustation des différents sels. Le paquet de 250g est à 2 euros. Nous nous sommes baladés autour pour profiter de la vue incroyable.

 

 

Troisième stop : le Musée Stella Matutina.

Après les tortues, les baleines ! Cette première partie de l’exposition est très éducative et ludique. J’avais envie de tout toucher telle une enfant.

Continuons sur notre lancée, après le sel, le sucre ! Nous entrons en effet dans une ancienne usine à sucre. Les petits garçons seront aux anges, car elle a conservé ses anciennes grosses machines. La visite est assez longue, presque deux heures et n’est pas très bien organisée. Nous nous sommes parfois retrouvés face à des éléments insolites tels que les dessins d’enfants. Nous passions de la production de sucre, au tabac, à la machine à écrire pour retourner au sucre…. J’ai beau avoir essayé de comprendre leur logique, je n’y suis pas arrivée. Toutefois, la visite de 9 euros reste enrichissante et sympa. Pensez simplement au casque à l’entrée, vous en aurez besoin pour de nombreuses vidéos.

 

 

Après cette bonne matinée éducative, nous avons mangé quelques accras de morue et bonbons aux piments au bord de la mer à Saint Leu. Nous avons découvert le Poka une boisson locale particulièrement sucrée. Les Réunionnais étant des grands friands de sucre, toutes les boisons sont plus sucrées qu’en métropole.

 

Dernier stop : La Saga du Rhum, n°2 dans mon top des 3 choses à faire à La Réunion. Cette rhumerie propose des visites guidées pour 10 euros avec une dégustation très généreuse à la fin. Le guide était particulièrement rigolo, décontracté et même un peu fou. Il a très bien mené son discours à base de blagues et d’anecdotes. Cela fut très intéressant. Si vous voulez savoir pourquoi le Rhum de La Réunion est meilleur que celui des Antilles, il vous expliquera tout. Cette visite fut un beau complément après le Musée Stella Matutina. La rhumerie est spécialisée dans les rhums arrangés et vous pouvez tous les goûter à la fin. Que demander de plus ? Excellent vendeur, nous sommes tous partis avec plusieurs bouteilles à la main. J’ai pour ma part craqué pour la nouveauté un Rhum Arrangé à la cacahuète, une sorte de Bailey mais beaucoup plus bon. Je l’ouvrirai pour mes 25 ans !

 

 

Après cette longue journée, nous avons bien mérité une bonne nuit de sommeil dans notre nouveau hôtel : Hôtel Saint-Pierre (470 euros pour les 6 nuits). La dégustation de thé en arrivant est très agréable. Les hôtesses sont accueillantes et disponibles. L’hôtel, propre et élégant, nous a offert le meilleur lit de notre séjour. Heureusement, nous allons y passer 6 nuits. Une jolie petite cour est aménagée à l’arrière de l’hôtel avec une piscine. Comme nous étions en hiver, elle était malheureusement fermée.

 

Le lundi comme le dimanche, il n’y a pas beaucoup de restaurants ouverts…. Il faut se diriger vers la plage pour trouver quelque chose. L’hôtesse de l’hôtel nous a conseillé Les Sal'Gosses. Le cadre est plus sympa, tout comme le personnel. Nous avons commandé  une salade qui fut aussi bien généreuse que colorée ainsi qu’un espadon cuit à la perfection avec un risotto plutôt pas mal. Les desserts du moment ont été simplement extraordinaires : une glace After Eight revisitée et un crumble au mille fruits accompagné de caramel de d’une glace menthe maison incroyable. Le seul petit bémol de ce restaurant est l’alcool, qui n’est pas très bon.

 

 

Découvrez la partie Sud-Ouest de l'île =>

Découvrez la partie Centre & Est de l'île =>

 

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram, Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

 

 

 

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

VOUS ALLEZ AUSSI AIMER

Please reload

Please reload

THE BEST KISSES

June 16, 2019

Please reload

ABOUT ME

  • Black Instagram Icon

COMMENT MON ENTOURAGE ME DECRIT-IL ?

Pour mes amis c'est le petit bébé et pour ma famille  la petite.

POURQUOI ?

Parce que j'ai toujours le sourire, une joie de vivre à ne plus en finir et beaucoup trop d'amour à donner.

PERSONNELLEMENT ?

J'aime me nommer Mlle Nuche car je baigne dans la plus grande des naïvetés et que je suis mademoiselle catastrophe.

POURQUOI CE BLOG ?

Curieuse, j'aime la vie, j'ai envie de la croquer à pleines dents, de ne jamais passer un jour identique et de toujours découvrir de nouvelles choses. Mais plus que la vie, j'aime les gens et le partage. A travers ce blog, je souhaiterais créer une plateforme d'échanges de bons plans, d'astuces, d'opinions et d'instants de bonheur.  

Je rêve d'un lieu capable de vous redonner la patate et toute l'énergie dont vous avez besoin pour vous dépasser et vivre de nouvelles aventures. 

K.I.S.S (Keep It Simple & Smile)

#KISS