LES DIKTATS DE LA BEAUTÉ

March 5, 2017

 

Hello les petits chou’,

 

Pour ceux qui l’ignorent, je travaille chez Clarins. Là-bas, les filles sont toutes canons : minces avec une jolie peau, de jolis cheveux… Et pourtant, elles ne sont pas contentes. Elles ne sont jamais assez belles, assez minces, assez jeunes… bref elles ne sont jamais assez quelque chose !

 

 

LES FEMMES JAMAIS HEUREUSES

 

Les femmes désirent toujours ce qu’elles n’ont pas : si elles ont les cheveux bouclés, elles rêvent de cheveux lisses ; si elles ont la peau claire elles rêvent d’une peau plus bronzée ; et si elles ont la peau foncée elles rêvent d’une peau plus claire...

 

Quand je dis les filles, je me mets évidemment dans le lot.  Je ne suis pas une exception, loin de là ! J’ai également de nombreux complexes comme vous.

 

Pour la petite histoire, petite j’avais les cheveux très lisses, je rêvais donc de cheveux bouclés. Pour mon anniversaire, je demande alors un fer à boucler. Ma jolie maman m’offre un fer à lisser….Ne me demandez pas pourquoi je n’ai jamais  compris…

 

J’étais alors particulièrement déçue me demandant ce que j’allais bien pouvoir en faire… C’est alors que quelques mois plus tard, je me fais mon premier dégradé et là... MAGIE !  Mes cheveux gonflent et deviennent bouclés ! Bref une horreur. J’étais dévastée. La bonne nouvelle c’est que j’avais exactement l’outil qu’il fallait entre les mains. Depuis mon fer à lisser ne me quitte plus. Les mamans ont véritablement un sixième sens. Merci Maman !  

 

Cette histoire un peu rigolote révèle un problème plus profond : nous ne sommes jamais satisfaites de ce que nous avons. Mais alors pourquoi ?

 

 

LES FEMMES ET L’ESTIME DE SOI, UN HISTOIRE COMPLIQUEE

 

La raison ? Une faible estime de soi. Nous sommes incapables de nous évaluer objectivement, de nous donner instinctivement un compliment en le pensant sincèrement. Quand quelqu’un nous complimente, nous ne le croyons pas ou nous sommes tout de suite très gênée. Comme si nous étions incapables de l’accepter, incapables de nous accepter et de nous trouver une qualité.

 

La marque Dove montre notamment que nous sommes capables de nous donner un défaut ou de critiquer une partie de notre corps en moins de 2 secondes. En revanche, lorsqu’il s’agit de nous complimenter ou de trouver une partie de notre corps que nous apprécions c’est un peu plus compliqué.

 

 

Cela est principalement lié au fait que nous passons notre temps à nous auto-blâmer,  à nous critiquer. J’adore cette  deuxième vidéo de Dove, nous entendons une femme critiquer son amie de la manière dont nous nous parlons quotidiennement. C’est très impressionnant, et frappant. Nous ne nous  rendons  pas compte de l’absurdité des propos que nous pouvons tenir à notre égard.

 

 

C’est étonnant, nous sommes toujours beaucoup plus indulgentes avec les autres qu’avec nous même. Lorsqu’une de nos amies s’autocritique, nous avons toujours le mot pour la réconforter, toujours le mot gentil qui convient. Et nous sommes réellement convaincue qu’elle est trop dure avec elle-même…

 

 

D’après mon copain, je suis incapable de critiquer ou d’évaluer objectivement les personnes que j’aime… Je ne suis pas convaincue par cette théorie. Je pense tout simplement que les femmes souffrent d’un terrible manque d’estime d’elle-même et nous nous en rendons pas compte. 

 

Mais, ces fameux défauts que nous nous entêtons à critiquer que sont-ils vraiment ? Des petits bourrelets, une taille trop large, des seins trop gros ou trop petits, des fesses pas assez fermes, des cuisses trop épaisses…. Nous sommes alors convaincues qu’il y a eu erreur dans l’époque de notre conception. A la renaissance c’étaient, en effet, les formes pulpeuses et le teint blanc qui étaient rois. Mais les femmes de ces époques étaient-t-elles plus heureuses ? Je n’en suis pas certaine. Cette exigence que s’impose les femmes à être parfaite selon des règles dont nous ignorons le créateur a toujours existé.

 

Aujourd’hui, nous devons être fines mais musclées, bronzées toute l’année sans être couleur carotte et toujours le plus naturellement possible. Disons le haut et fort : la déesse féminine n’existe pas !

 

 

LA FAUTE A QUI ? 

 

Aux médias évidemment !

Cette image parfaite de la femme est donnée par les médias qui imposent aux femmes une pression depuis qu’elles sont enfant.

 

 

Le manque de variété des modèles dans les médias nous fait  sentir anormal. La performance de Photoshop renforce les standards de beauté, les amplifie et les déforme. Il est, en effet, tout à fait naturel de se comparer aux autres pour s’auto-évaluer. Mais face à ces modèles, la satisfaction de son propre corps ne peut que se réduire.

 

 

Alors comment ne pas être influencée par les canons de beauté véhiculés par les magazines ? Comment éviter la comparaison et le sentiment d’infériorité ?

 

 

SIX ASTUCES POUR S’AIMER & S’ACCEPTER

 

Accepter que l’idéal féminin n’existe pas

 

Il est inconscient et normal de se comparer. Mais il est important de prendre de la distance par rapport à nos pensées. Personne ne ressemble aux modèles que nous voyons dans les magazines, même pas le mannequin lui-même !  

 

Faire de nos défauts une force

 

Évidemment vous aurez toujours des choses à critiquer chez vous. Mais, ce sont ces défauts qui vous caractérisent qui font que vous êtes vous, que vous n’êtes pas comme les autres et que vous êtes unique. Soyez en fière et transformez les en forces. Jouez avec eux. Sachez rire d’eux.

 

La perfection est finalement très ennuyante. Je suis sûre que vous aussi, il vous est arrivé de croiser un garçon juste magnifique à la limite de la perfection. Mais au final est ce que vous aviez désiré cet homme ? J’ai des doutes. Vous tombez amoureuse des défauts de l’autre, de ce qui fait qu’il n’est pas comme les autres. Personne n’a envie de sortir avec Ken ou Barbie !

 

Apprenez à voir vos qualités.

 

Apprenez à vous remercier, à vous complimenter. Écrivez ou dites vous un compliment chaque jour. Apprenez à vous remercier pour quelque chose. Au début cela prendra du temps mais au final cela deviendra de plus en plus une évidence. 

Chaque jour, lancez-vous le défit de mettre en avant une partie de votre corps que vous n'appréciez pas. Soyez en fière vous verrez,  quelqu’un vous complimentera  dans la journée, j'en suis certaine.

 

Soyez doux avec vous même et votre corps vous le rendra

 

Donnez de l'amour à votre corps, dites lui des choses gentilles. Prenez le temps d'en prendre soin et il vous le rendra. Votre corps vous écoute et évolue en fonction de vos pensées. Arrêtez de le critiquer car il finira par être malheureux et se détériorera beaucoup plus vite. C'est notamment ce que l'expérience dans la vidéo ci-dessous réalisée par un professeur nous monte. 

 

 

Écoutez les autres

 

Si vous faisiez plus attention à ce que votre entourage raconte sur vous, vous vous rendriez compte que personne ne vous critique ou ne vous demande de changer. Personne n’a vraiment envie de vous voir plus maigre, ou plus musclée.

 

Soyez heureuse et vivez

 

La clé de la beauté est le bonheur. Si un jour vous changez et atteigniez votre idéal corporel mais que vous n’êtes pas heureuse à quoi cela aura servi ? Personne ne vous trouvera plus belle croyez moi. Les gens trouveront toujours plus belle une femme bien dans sa peau et heureuse avec quelques défauts qu’une femme parfaite mais malheureuse qui ne respire pas la joie de vive. Si atteindre votre idéal corporel vous oblige par ailleurs à tenir un régime alimentaire strict et à vous soumettre à une activité sportive intensive vous allez finir par vous bouffer la vie  et vous en oublierez de vivre.

 

Rappelez vous aussi que peu importe les modifications que vous apportez à votre corps, vous trouverez toujours quelque chose à critiquer. C’est la nature humaine. Vous ne serez jamais complètement satisfaite de ce que vous avez. Alors à quoi bon changer si c’est pour continuer à s’auto-critiquer ?  Arrêtez simplement et appréciez votre corps et votre vie !

 

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram, Pinterest et Facebook !

@donotforgettokiss

 

 

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Do Not Forget To Kiss ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé