VERTUS DE L’EXTRAIT DE PEPINS DE PAMPLEMOUSSE

May 6, 2020

 

Hello les petits chou’,

 

J’aime en prendre de temps en temps en cure, lors de changement de saison, par exemple, ou dans des périodes comme nous vivons en ce moment. L’extrait de pépins de pamplemousse, aussi appelé EPP pour les plus experts d’entre nous, est considéré depuis plus de 15 ans comme le meilleur antibiotique naturel.

 

 

L’EXTRAIT DE PEPINS DE PAMPLEMOUSSE, UNE LEGENDE DEVENUE REALITE

 

C’est dans les années 80/90 que les travaux du Docteur Jacob Harich l’ont popularisé pour la première fois. Ce médecin et physicien, émigré aux Etats-Unis, avait  l’habitude de  jardiner à ses heures. Il remarqua un jour que les pépins de pamplemousse ne pourrissaient pas dans son compost. Il décida d’étudier cette graine à priori classique et découvrit qu’elle sécrétait une substance biocide plus puissante mais aussi plus nocive que tout antibiotique…

 

Secrets et Merveilles du Pamplemousse, l’un des nombreux ouvrages qui lui sont dédiés confirme ses effets au moins similaires et même parfois supérieurs aux antibiotiques et antimycotiques les plus puissants.

 

Puis de nombreuses études récentes, notamment une à l’Institut Pasteur en 2002, ont validé les propriétés antibactériennes du pépin de pamplemousse.  Cette étude démontre que l’EPP est capable de mettre KO environ 800 bactéries et virus, une centaine de souches de champignons ainsi qu’à un très grand nombre de parasites unicellulaires.

Comment il fait ça ? Il désorganise la membrane cytoplasmique et mitochondriale de ces micro-organismes malveillants.

Son plus ? A l’inverse des antibiotiques, l’EPP préserve notre flore intestinale, il ne touche pas au bifidus et diminue que de très peu nos « lactobacilles ». En bref, il nous débarrasse des méchants et préserve nos bonnes bactéries.

 

 

L’EXTRAIT DE PEPINS DE PAMPLEMOUSSE & SES VERTUS

 

En bref, l’EPP :

  • contient de la vitamine C qui soutient le système immunitaire.

  • assainit les intestins et régule le microbiote  intestinal notre première ligne de défense.

  • possède des propriétés antibactériennes : il lutte donc contre la surinfection bactérienne

  • riche en flavonoïdes, permet au corps de lutter contre le stress oxydatif et la baisse de l’immunité.

 

Il s’utilise aussi bien en prévention qu’en traitement d’attaque pour un certain nombre d’infections :

  • les infections du système digestif, intoxication alimentaire, diarrhée, maladies parasitaires

  • le candida albicans, les candidoses et autres mycoses

  • les rhumes, les infections de la sphère ORL en général, les grippes, les affections au niveau des bronches…

  • les infections urinaires et cystites

  • la fatigue chronique et l’affaiblissement immunitaire

  • les allergies car il est hypoallergène

 

 

L’EXTRAIT DE PEPINS DE PAMPLEMOUSSE COMMENT BIEN LE CHOISIR ?

 

Vous en trouverez avec ajout de vitamine C. Cela n’est pas forcément un gage de qualité car le pamplemousse en contient naturellement.

 

Du Chlorure de benzethonium est également parfois rajouté. Cette molécule très controversée est un agent désinfectant puissant. Il est en général incorporé dans  un but simple : augmenter l’action antibactérienne de l’EPP. En gros, l’extrait de pépins de pamplemousse utilisé, n’est pas assez concentré ou pas assez  de bonne qualité pour agir seul.

 

Les conservateurs classiquement utilisés sont de l’alcool ou du sorbate de potassium sans aucun danger pour l’organisme.

 

Privilégiez :

  • La version originale et sauvage du pamplemousse, citrus paradisi.

  • Les extraits naturels obtenus sans solvant chimique, sans alcool, sans additif autre qu’un conservateur inoffensif et surtout pas de chlorure de benzéthonium

  • Les extraits non mélangés, sans pulpe, sans ajout de bioflavonoides ou de vitamine C

  • La forme liquide pure à priori plus efficace que les comprimés

  • Les hautes concentrations avec un minimum de 400 mg de bioflavonoide pour 100 ml

 

Comment reconnaitre les importations « bon marché » ? Elles sont souvent identifiables grâce à leur contenance insolite (30ml par exemple vs. 100ml) ou par leur goût très amer (l’EPP ne doit être que très légèrement amer voire par du tout). Évitez les marchands « internet » implantés à l’étranger, mais cela semble évident !!

 

 

L’EXTRAIT DE PEPINS DE PAMPLEMOUSSE COMMENT L’UTILISER ?

 

En traitement, il est conseillé d’en consommer entre 15 gouttes, 3 fois par jour, diluées dans un verre d’eau.

 

En prévention, 15 à 30 gouttes 1 fois par jour sera largement suffisant.

 

Les enfants peuvent en prendre quelques gouttes par jour dans un verre ou dans le biberon.

 

Il est vrai que le pamplemousse est incompatible avec les traitements médicamenteux. Mais l’extrait de pépins de pamplemousse est différent. Ce sont en effet les molécules contenues dans le jus de pamplemousse qui peuvent venir inactiver ou suractiver une molécule chimique. Elles ne se retrouvent pas dans les pépins. Donc aucun risque à ce niveau-là.

 

K.I.S.S. (Keep It Simple & Smile)

 

Illustration : Fanny Parain

 

 

 

Cet article vous plait ? 

Partagez-le sur les réseaux sociaux ! 

 

 

Mon actualité vous intéresse ?

Abonnez-vous à mes comptes :

Instagram et Facebook !

 

@donotforgettokiss

 

 

KISS ON FACEBOOK
KISS ON TWITTER
KISS ON LINKEDIN
KISS ON PINTEREST
Please reload

En aucun cas les informations et conseils proposés sur le site Do Not Forget To Kiss ne sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin ou un professionnel de santé, seuls en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé